Thibon G.
 
 
 

thibon g.
L'étoile se donne aux regards, non aux ailes.
action
Les ailes pliées ne cachent pas les astres. L'étoile conquise de haute lutte devient un trou noir de ta conscience.
conscience,lutte,étoile,regard

thibon g.
Ne pas avoir besoin de mirages pour avancer dans le désert.
action
Tout d'abord, nous sommes d'accord : on n'avance que dans le désert. Là où il y a de la vie, on s'immobilise. La vie ne commence-t-elle pas, lorsque disparaît le mirage ?
désert,immobilité,vie

thibon g.
Deux sortes de vices : les péchés commis sans plaisir et les vertus pratiquées sans amour.
amour
Le péché savouré et la vertu sûre de sa pieuse intention présentent des vices au moins aussi criards.
action,caresse,mal

thibon g.
Le signe d'un grand amour consiste non pas à tenir, mais à entretenir une promesse divine.
amour
C'est en la déclamant, chaque fois dans une langue nouvelle, que les amoureux oublient peu à peu l'appel de la précédente. L'amour est toujours un débutant, il ne quitte jamais le stade de la syntaxe tâtonnante. En fait de sémantique, il se contente d'onomatopées des sens sans paroles.
commencement,espérance,langue,mémoire

thibon g.
La volupté, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, soit du côté du néant, soit du côté de l'infini.
amour
Et quand, en plus, le vase est majestueusement vide - quelle sonorité ! À faire pâlir tous les silences.
caresse,éléments,être,inconnu,silence,vide

cité
Quels couples pathétiques engendra l'antisémitisme ! Deux grandes Juives, Arendt et S.Weil, admirées par deux grands hommes, proches des nazis, Heidegger et G.Thibon ; un grand Juif, Celan, aimé passionnément par une Aryenne, fille des nazis, I.Bachmann. Et le suicide comme la plus probable des perspectives des survivants d'Holocauste.
allemagne,amour,femme,mort

cité
Il est facile d'imaginer une fraternité entre un riche sans honte et un pauvre sans dignité, mélange d'un cynisme et d'une servilité. Mais un riche rougissant peut être frère d'un pauvre indigné. Sans l'égalité virtuelle des assiettes, pas de fraternité réelle des têtes. Sans l'égalité géométrique, pas de fraternité onirique. Mais le repu n'est pas partageur : « La fraternité n'a pas ici-bas de pire ennemi que l'égalité » - G.Thibon.
argent,égalité,fraternité,misère

thibon g.
La raison nous montre le néant de tout, mais elle ne remplace rien.
doute
Donc, elle remplacerait tout par le néant. Rien ne se remplissant mieux que le néant, la raison nous prépare de belles lices.
être,raison

hommes
Trois belles rencontres, en France : un genre, L'Ignorance Étoilée de G.Thibon ; une noblesse, R.Debray ; un style, celui de É.-M.Cioran. Entre les personnages, aucun point commun en vue. Un vichyssois absolu, un révolutionnaire irrésolu, un indécis dissolu. Des sources d'admiration multiples, sans supervision systématique.
amour,art,france,gloire,révolte,système

hommes
Les cœurs désapprirent à aimer et à pleurer, ils ne se brisent plus, ils se bronzent ; avec les âmes, c’est encore plus anonyme et anodin : « La perte de l’âme est indolore »** - G.Thibon.
âme,cœur,ironie,mort,robot

intelligence
Le ratage le plus irrémissible, celui dans l'art de la docte ignorance (où excellèrent Socrate, Pétrarque, Nicolas de Cuse, Cervantès, Valéry, G.Thibon, Cioran) : « une savante ignorance, instruite par l'Esprit de Dieu, qui soutient notre faiblesse » - St-Augustin - « docta ignorantia, sed docta spiritu Dei qui adiuvat infirmitatem nostram ». Au genre ridicule, la gnose livra plus d'échantillons que la crédulité.
défaite,dieu,force,gloire,savoir

ironie
J'ai refermé sur la première page, sans retour ni regret, la plupart des livres, une fois ouverts ; je les ai nég-ligés, pas lus. L'intuition ne me désavoua presque jamais, mais j'aurais pu ne jamais lire ni Bloy, ni Sartre ni G.Thibon.
ange,auteur,continuité,style

thibon g.
Le jour ne tient pas les promesses de l'aurore, il les dissipe.
ironie
Le soir est bien placé, pour entretenir les promesses, que tiendra la nuit. Les meilleures promesses parlent conception et naissances. Encore faut-il savoir placer sous le signe de la nuit nos meilleurs commencements.
commencement,continuité,espérance,temps

noblesse
La chaire est triste : voyez Barthes, Foucault ou Deleuze trônant, gris et doctes, dans les têtes pensantes et le désintérêt pour G.Thibon, Cioran ou R.Debray, dépourvus d'habilitation d'enseigner (licentia ubique docendi).
école,mélancolie,robot

thibon g.
Veiller sur la pureté du feu intérieur : éviter à la fois, qu'il s'éteigne et qu'il se nourrisse de matières indignes de lui.
noblesse
Laisse les sacrificateurs apprécier la graisse animant la flamme. Le feu est pur tant qu'il est au-dessus de la matière. Ab igne ignem. Pour me débarrasser de la pesanteur, j'ai besoin de grâce céleste et non pas de flamme terrestre.
amour,ange,éléments,filtre,grâce,matière,sacrifice

thibon g.
Nos pieds ne rencontrant plus d'obstacles, nos ailes n'auront plus d'emploi.
noblesse
Sur terre, l'emploi principal de nos ailes est de cacher nos bosses, servir de cache-misères. Le vrai problème des pieds est qu'ils désapprennent la danse et ne servent qu'à marcher. L'aile, c'est le pied qui découvre le ciel, en découvrant la danse.
chemin,danse,défaite,étoile,utilité

proximité
La foi grégaire et réglementaire se formait autour de mythes ou de rites : le sacrifice des angoissés ou la fidélité des forcés. Mais la vraie foi devrait venir de l'esprit équilibré et libre, dominant les troubles ou les ténèbres de l'âme. On crée par et dans des ombres, on croit dans la lumière, illuminant simultanément l'âme et l'esprit. « La foi consiste à ne jamais renier dans les ténèbres ce qu'on a entrevu dans la lumière » - G.Thibon - la fidélité dans les ténèbres est aussi belle que le sacrifice dans la lumière.
âme,angoisse,création,esprit,liberté,mouton,ombre,religion,sacrifice,temps

thibon g.
L'étoile divine éclaire l'âme du voyageur et non le chemin.
proximité
L'étoile divine s'occupe des illuminations ou des trous noirs, des perditions ou des ignitions de notre âme ou de notre esprit. Les ailes ont plus besoin de feu que de lumière. Que ma lanterne m'aide à chercher le chemin ou l'homme ; le chemin vers Dieu ne quitte pas mon rêve immobile et hors espace.
âme,auteur,chemin,dieu,esprit,étoile,immobilité,mélancolie,ombre,rêve

thibon g.
La passion exclut à la fois la distance et l'intimité.
proximité
Sans distance il est facile de choyer, sans intimité - d'admirer. « Pour que restent saines l'intimité intérieure et la passion du prochain, il faut que nous sachions cultiver la distance » - G.Marcel – que vaut cette froide passion, à côté de la passion du lointain, émergeant de la culture de la chaude proximité ?
amour,caresse,culture

thibon g.
Dieu et le diable nous font la même promesse ; la seule différence est qu'ils ne visent pas la même altitude.
proximité
Tant et si bien Dieu tient parfois la promesse du diable et le diable renie la promesse de Dieu, sans que je m'aperçoive de la supercherie. Dieu prônerait l'action et le diable - sa récompense ; même en inversant leurs rôles, l'alternative protestante - ne pas prendre en considération tes bonnes œuvres, mais le Dieu du boniment - ne nous éclaire en rien.
action,christianisme,dieu,doute,espérance,mal

thibon g.
C'est dans la mesure où je suis plus que cela que je pleure de n'être que cela !
proximité
Tu devrais t'en réjouir, car être (savoir se justifier) plus que cela signifierait être impassible. La passion est le refus de justification.
amour,raison,révolte,soi,souffrance

solitude
Danger de la solitude : l'âme devient largement ouverte, et dans ces béances, des choses sans valeur peuvent s'engouffrer plus facilement que lorsque je suis dans la multitude ; je devrais profiter de cette ouverture pour m'en vider. « Rien n'est plus vide qu'une âme encombrée » - G.Thibon.
âme,audace,auteur,axe,ouvert,vide

solitude
La valeur de l'homme serait son cri (son prix - Hobbes !), qui ne serait même pas une question, mais un soupir ou murmure mi-muets. Au cri le penseur préfère le silence : « tout être, qui pense ton univers, fait monter un hymne de silence » - Grégoire de Nazianze. Que de réponses, en revanche, se réfèrent à la parole de Dieu, chez les sourds ! « C'est le silence de Dieu, qui divinise le cri de l'homme »**** - G.Thibon
axe,balance,dieu,gloire,philosophie,question,silence,souffrance,voix

souffrance
Les ruines sont un refuge idéal pour ce qui aspire à l'immortalité décorative. Maintenir debout ce qui ne peut garder sa noblesse que couché, c'est de l'empaillage sans grâce. « Ce qui, en toi, refuse de mourir est indigne de vivre » - G.Thibon.
mort,noblesse,ruines,vie

thibon g.
La difficulté de trouver l'aliment grandit en fonction de la pureté de la faim.
souffrance
Plus la faim est pure, plus l'appétit réveillé est féroce. Nourris ton fauve dans une cage de l'ironie. Le pur est bon pour la réflexion et catastrophique pour l'action : « Le but - imaginer une vie pure »* - Hegel - « Reines Leben zu denken ist die Aufgabe » - ce n'est qu'une contrainte, le but étant d'entretenir la pureté de l'inaction.
action,ange,contrainte,ironie,soif,tragédie

thibon g.
Là, où jadis je voulais boire, je n'aspire qu'à me noyer.
souffrance
On boit dans les yeux de sa bien-aimée ou dans le livre de son semblable. En s'y noyant, on continue d'en boire. Mais on n'est repêchable que si l'on en avait touché le fond. Le désir de boire fut plutôt un souci pour entretenir ta soif.
amour,caresse,élan,éléments,ironie,soif,style,vie

thibon g.
L'âme, à la différence du corps, se nourrit de sa faim.
souffrance
Un jour, on dévoilera la supercherie : dans les bosses, dues à ses rencontres avec la vie, l'âme cache des provisions secrètes.
âme,caresse,défaite,soif,vie

thibon g.
Réduire mes souffrances à ce qu'elles ont d'universel, considérer celles des autres comme uniques.
souffrance
Deux nobles perspectives : chercher le beau dans l'universel gémissant, trouver mon bien silencieux dans la pitié, particulière et gratuite ! Le bien est le point de rencontre entre la science et l'art : dans leurs finalités, la première est pessimiste et la seconde – optimiste ; mais dans leurs commencements – leurs tons s'inversent.
art,beauté,bien,commencement,enthousiasme,noblesse,pitié,science,silence,universel

nietzsche f.
Niemand stirbt jetzt an tödlichen Wahrheiten : es gibt zu viele Gegengifte.

Personne ne meurt plus de vérités mortelles : il y a trop de contrepoisons.
vérité
En mourir, ne plus pouvoir la falsifier par des incantations du langage. La meilleure guérison est une résurrection. On manque de seringues ou d'ironie, quand on dit : « L'esprit philosophique consiste à préférer aux mensonges, qui font vivre, les vérités, qui font mourir » - G.Thibon).
création,ironie,langue,mensonge,mort,philosophie

thibon g.
Je suis trop lucide, pour pouvoir vivre de mensonges et trop impur, pour me nourrir de la vérité.
vérité
La lucidité sert à ne pas s'obnubiler des vérités stériles ; l'impureté - à chercher la fécondité des mensonges.
ange,création,mensonge
Thibon G.